Conduite du rucher

Nous conduisons un rucher de 550 colonies transhumantes en Cévennes. Convaincus depuis toujours de l’importance de s’orienter vers une agriculture respectueuse de l’environnement ainsi que du vivant, nos miels et produits de la ruche sont certifiés Agriculture Biologique.
Depuis longtemps, avant même d'obtenir la certification AB, nous conduisions notre rucher suivant une méthode respectueuse de l'abeille, qui n'a pas changée d'ailleurs.
Rappelons-le nous sommes avant tout les premiers consommateurs de nos produits.

Transhumance

Nous transhumons nos ruches afin de proposer des miels et pollens variés de qualité, ainsi que pour assurer un bon hivernage des colonies en leur permettant de profiter des floraisons tardives telle que l'arbousier par exemple.

Les miels d'acacia, bruyère callune, bruyère blanche, cévennes, châtaignier, metcalfa et printemps sont récoltés en Cévennes.

Les miels d'arbousier, lavande et romarin sont récoltés en Garrigues.

Les miels de framboisier, forêt, montagne et sapin sont récoltés dans le Parc Régional des monts d'Ardèche.

Nos emplacements consciencieusement choisis, sont très souvent isolés, loin de zones d'agricultures intensives, d'industries, afin que les miels et pollens récoltés soient autant que faire se peut exempts de toute pollution. Ceci requiert une vigilance de plus en plus soutenue lorsqu'on considère les pratiques de l'agriculture productiviste et ses effets pervers sur l'environnement végétal.
De fait nous sommes amenés à nous éloigner de plus en plus des zones cultivées... parfois à plusieurs kilomètres d'une route ce qui explique les longues nuits de transhumance et longues journées sur les ruchers afin de limiter les trajets!

Elevage des colonies

Nos circuits de transhumance nous permettent de limiter au maximun d'avoir recours au nourrissement artificiel des colonies (sucre bio + eau).

Nous élevons nos propres reines qui serviront à remérer les colonies faibles et les essaims nouvellement constitués.

Malgré toutes ces précautions, nos abeilles ne sont pas épargnées par les attaques de varroase. Pour limiter les dégats désastreux de ce petit acarien parasitant les abeilles, nous pratiquons une lutte alternative en réalisant des traitements à l'acide oxalique et formique (organiques), au thymol et huiles essentielles.